Home Cockpit générique : Version Boeing 737-800NGX
     

    

     Profitant de l'utilisation quotidienne de mon Home Cockpit générique, j'ai œuvré afin d'externaliser les commandes du Boeing 737 NGX sur mes boitiers de commandes. Ces derniers issus de marques différentes m'ont contraint d'adapter les procédures selon la marque et le type de modules.Je vais tâcher d'expliciter ça au mieux ... 

      Le problème principal que l'on rencontre avec les machines développées par PMDG, se sont les Offset qui se trouvent être différents de ceux des machines par défaut de FSX. Pour dire les choses plus simplement, toutes les commandes comme "Altimètre Standard" sous FSX sont codées en hexadécimal, ces valeurs se nomment Offset. Tous les avions qui fonctionnent comme des avions de base de FSX utilisent tous les mêmes Offset, alors que PMDG utilise ses propres offset. Par conséquent, avec un 737NGX, si on active une commande du simulateur (via une combinaison de touche ou via un menu déroulant dans GF-CONFIG), celle ci  ne fonctionnera pas.

 

Modules GO FLIGHT

    Je possède une multitude de modules GoFlight. Ceux qui possèdent ces produits là connaissent déjà l'application GFCONFIG, qui permet de configurer les modules en attribuant à chaque bouton une commande type. Par exemple, associer à un bouton poussoir la fonction "Altimètre Standard".


   Pour commencer, avec votre application  GF-CONFIG, créer un profil "737NGX", dans lequel vous supprimez toutes les attributions de commandes. Conservez simplement les données sur les modules dédiés aux COM, NAV, ADF, XPDR, DME ...

    Ensuite, télécharger l'application PMDG 737 NGX Interface Software sur le site Go-Flight :  TÉLÉCHARGER

    Une fois installée, lancer l'application via cette icône (à faire également avant chaque lancement de FSX):


     Le logiciel s'ouvre, et permet ainsi de configurer tous les boutons poussoirs, à leviers, rotatifs de vos modules Go-Flight en y attribuant directement les fonctions du Boeing 737NGX de PMDG :

     Maintenant, vos modules peuvent activer les commandes du B737-800/900 NGX de PMDG. Néanmoins, il est nécessaire de lancer PMDG 737 NGX Interface Software avant FSX. Lisez bien le PDF joint au soft, vous y trouverez pleins d’informations intéressantes, notamment sur des fonctions cachées du MCP (NON PRO). Par exemple, l'appui prolongé à 3 secondes sur "ALT HOLD" permet d'activer la fonction "VS HOLD" non présente sur le module MCP de GoFlight.

 

 CH-PRODUCTS

    Je possède le Quadrant et le Pro-Pedals. Pour ces dernières, les offsets des freins différentiels et des palonniers sont identiques entre FSX de base et PMDG. Donc rien à faire de ce côté là.

     Par contre,  pour le module Throttle, j'ai joué sur plusieurs paramètres comme les Reverse (associées à un levier du module qui en compte six), tout comme les aérofreins que j'ai également associé à un levier du module. Pour affecter ces fonctions, j'ai utilisé mon FSUIPC enregistré, onglet "Joystick".

 

 OVH Made Home

    Pour mon module OVH, constitué de deux joysticks deux fois 10 boutons désossés, j'ai utilisé là aussi mon FSUIPC enregistré, onglet "Boutons". Pour chaque boutons poussoir, j'ai associé une combinaison de touches qui active une fonction du Boeing 737. Cette combinaison de touche est fixée dans le FMC du PMDG,dans les options de touches.

 

  C.D.U

                       Pour le FMC, j'utilise une tablette Androïd Acer B1-A171 Iconia  fixée en bordure de ma console centrale. L'application VIRTUAL CDU  est installée sur la tablette elle même et permet ainsi de contrôler son FMC à distance. Au préalable, il faut juste lancer une application cliente sur son PC avant FSX, et bien sur avoir chez soi un réseau Wifi de façon à ce que la tablette et le simulateur puissent dialoguer ensemble.  Un énorme point positif pour le service après vente, car j'ai rencontré des soucis avec mon XP 64 bits.
        Amauri m'a très gentillement aiguillé par de nombreux échanges de courriels sur une solution pour que le logiciel client puisse fonctionner correctement. Ce développeur est disponible, faut juste jongler avec les décalages horaires (Brésil). Pour les possesseurs de Windows XP (32 ou 64 bits),  il faut supprimer 3 fichiers DLL dans le dossier d'installation de VA Interface (logiciel client qui tourne en tâche de fond) et rajouter le fichier Simconnect.dll à la racine de ce même logiciel.
        Une fois le logiciel client lancé (seule une icône apparait près de la pendule), le FMC déporté fonctionne à la perfection, sans même une perte de FPS ; en plus on gagne de la place sur ses écrans d'ordinateur, plus besoin d'y afficher le FMC.  Voilà la mise en œuvre de Virtual CDU : 

 

 

  Tableaux de Bord

    Mon simulateur générique est constitué de 5 écrans. Les autres étant connecté à une seconde machine ...


T.D.B.  COCKPIT VIRTUEL

J'ai attribué la vue cockpit virtuel au ras du MCP sur les trois du haut. Ainsi, je profite des mouvements de la machine, et je peux à tout moment accéder à la totalité de la cabine, ou des fenêtres latérales.

 T.D.B.  COCKPIT 2D

Sur les deux écrans du bas, j'ai opté pour la vue 2D, en recréant un PANEL.CFG adapté à mes deux écrans. L'écran de gauche est dédié à la partie "Captain" et celui de droite à l'OVH, pour éviter sans cesse d'avoir aller chercher les boutons sur la vue cockpit virtuel.

 
J'ai modifié le BMP de façon à l'adapté à mon écran de gauche

 
    Avec l'application nommée " FS Panel Studio for FSX ", j'ai replacé les gauges sur mon nouveau panel 2D. Pour l'écran de droite, c'est un mix entre les vues 2D de l'OVH de devant et celui de derrière pour accéder aux boutons de l'IRS.

 

     Pour résumer simplement, voici une vidéo qui devrait mettre des images sur tout ce que vous venez de lire. Toutes les fonctions que j'ai externalisé ne sont pas présentes sur le petit film qui va suivre, pour éviter d'en faire un long métrage : le FMC externalisé sur la tablette n'est pas visible sur cette vidéo, une nouvelle vidéo est prévu  ...