Home Cockpit générique : Version Cessna 182T par A2A

Home Cockpit générique : Version Cessna 182T par A2A

 

       Volant sur Cessna 182 SMA en réel, je poursuis un bon nombre de balades virtuelles sur le même type de machine que j'affectionne énormément. Depuis plus d'un an, je volais avec le Cessna 182Q de chez Carenado mais depuis novembre 2014, c'est bien le Cessna 182 Skyline de A2A qui m'a fait définitivement adopté cette machine par cet éditeur.

    A2A Simulation est connu pour la qualité de ses produits et essentiellement leur modélisation en terme de ressenti de vol virtuel. Les effets sonores ainsi que le comportement de la machine mettent dans une ambiance de réalisme absolu. Je trouve que cette machine est une véritable merveille et procure des bonnes sensations de vol, alors même que nous évoluons en virtuel.

_________________________________________________________


     Parmi les choses qui m'ont le plus impressionné sur le rendu de cette machine, hormis les aspects visuels liés à son esthétique :

- le  pilote automatique Bendix est pas mal du tout, et sa gestion de la VS est particulièrement soignée. Je trouve par ailleurs que le "captage" du LOC sur un VOR ou un ILS est plutôt bien restitué. La machine marsouine bien si l'interception est mal faite.  Pour les néophytes, quand on intercepte un locator (VOR ou ILS) sous pilote automatique en Aviation Générale avec un angle d'attaque trop ouvert (supérieur à 30°), la machine ne peut pas virer directement sur le bon radial (route) qui va l'amener dans l'axe de la radio balise mais plutôt va lui faire faire une succession de petits virages tantôt à gauche tantôt à droite avant de finir bien caler sur le radial.

 



- les volet de capots sont enfin pour une fois très réalistes, avec une température des cylindres qui en tient compte. De même, la Vp fluctue selon la position des volets qui génèrent forcément un peu de traînée. Deux petits noeuds d'écart constatés ; c'est le regret, j'aurais apprécié un p'tit peu plus de différence de vitesse.

- les approches en pleine charge sont plutôt bien ressenties tout comme le montre la vidéo suivante de Graouphil :




- la rentrée des traînées en montée fait légèrement piquer le nez de la machine (perte de portance), c'est assez rare de le constater sur FSX avec des machines aviation générale, et je me demande même si ce n'est pas la première machine qui me fait ça.

- la gestion du pas de l'hélice est terriblement bien modélisée, et la tenue des paramètres liée au manuel de vol est présente. Voir VIDEO sur Horizon VFR.

- la qualité du rendu en vol lent, avec sa mollesse des commandes et son décrochage,  et que de dire du départ en vrille ...





  En fait se sont de petits détails qui peuvent passer inaperçus, et pourtant mis bout à bout, ça donne un côté assez "réaliste" au travail apporté par les développeurs.

______________________________________


Home Cockpit en mode Cessna 182T

       Côté Home Cockpit, j'ai pu déporter toutes les commandes de cette machine sur mes commandes de vol et mes boîtiers de commande. Ainsi, les volets de capots sont désormais commandés grâce à deux boutons de mon Throttle Ch Products (lever/baisser progressivement les volets de capots), l'ensemble des fonctions de lumières, pompe à carburant, batterie, alternateur, avionics master, pitot sont également 100% compatibles avec les modules GoFlight. En ce qui concerne la commande de Trim de profondeur, j'ai également attribué la fonction au module GoFlight dédié. Néanmoins, il se peut que la commande de trim de profondeur soit lente, c'est à dire qu'il faut faire 10 tours de roues pour un seul tour sur le A2A (problème connu chez les modèles de A2A). J 'ai donc suivi un tutoriel disponible sur le leur forum, et ça a fonctionné impeccable. Désormais, je peux trimer tout en douceur, c'est nickel. Le tutoriel est accessible via ce LIEN  (attention FSUIPC enregistré nécessaire).

        Pour les commandes de vol, j'ai comme d'habitude attribué la gestion des axes à FSUIPC version enregistrée, en ajoutant du slope pour ajouter un peu de zone morte afin de rajouter la sensation de lourdeur au manche, c'est mieux ainsi. En effet, je préfère FSUIPC au menu "Commandes" de FSX  pour gérer les réglages des commandes de vol car on peut bien paramétrer la courbe de réponse des commandes ... en ajoutant sur la courbe de réponse, générant ainsi des commandes un peu plus longues à réagir proche du neutre permettant réellement d’affiner le maniement sans faire du yoyo sur l'axe de tangage. Pour les palonniers, c'est pareil : une zone neutre plus large pour éviter d'avoir la roulette de nez trop folle dès que je pose les pieds sur les pédales, et une courbe bien aplatie pour avoir une commande au palonnier plus progressive et moins réactive.

2_antwortkurve_ruder.jpg

 

     Reste le pilote automatique dont je me sers rarement sur ce genre de machine en simulation, j'ai laissé le module MCP de GoFlight s'en charger. Les boutons poussoirs fonctionnent tous, ainsi que les rotatifs. Les afficheurs indiquent les bonnes valeurs de cap et d'altitude ainsi que les Vs. Néanmoins, certaines LED associées aux boutons poussoirs sont inactives.

      Pour la partie affichage, je procède toujours de la même manière sur ce genre de machine non pourvu de cockpit 2D. Sur les écrans du haut, je conserve la vue cockpit virtuel native au Cessna A2A, et pour les deux écrans du bas, j'utilise des gauges issues de machines tierces ; j'ai donc repris les gauges du C182Q Carenado et du Cessna 182RG de FS9. Sur l'écran de gauche, toujours avec l'intégration du Garmin GTN750 qui est lui même intégré dans la vue cockpit virtuel !


Screens Cockpit Virtuel - GTN

         
Screens Cockpit 2D - Gauche - Droite

 
       Pour terminer, j'ai tenté d'adapter une des textures fournies avec l'appareil A2A pour la faire ressembler en vue extérieure un p'tit peu plus à mon Fox Echo Bravo. C'est plutôt ressemblant, mais pas autant que le Cessna 182 de Carenado. Mais n'étant pas un expert de la chose, je me contenterai de cette version là de repaint en attendant qu'une âme charitable m'en fabrique une plus ressemblante.




______________________________________


Emploi du Pilote Automatique KAP140 équipant le Cessna 182 de A2A


      L'utilisation du pilote automatique, qui trône sur le tableau de bord de cette machine, diffère d'emploi que l'on peut connaître si on utilise habituellement un pilote automatique basique made in  FSX.  Ci-dessous je résume brièvement la procédure à suivre :

 
       GESTION D'ALTITUDE : Montée - Palier - Descente

 * MAINTIENT ALTITUDE : tu actives "ALT" et dès lors l'altitude actuelle est maintenue telle qu'elle ... pratique pour stabiliser une altitude ou un niveau de vol atteint en manuel ou assisté via la Vs. Attention, si la machine est en montée ou en descente, à l'appui de "ALT", la machine poursuivra sa montée ou sa descente (environ 10% de la Vs) puis la machine re-oscillera pour terminer en palier à l'altitude verrouillée.

  * MONTER OU DESCENDRE AU PA : tu appuis sur "ALT", pour afficher VS, et ensuite tu affectes une vitesse verticale (Boutons UP/DOWN) et la machine se mettra au vario sélectée - Attention, c'est à toi de stopper la montée ou la descente.

  * ATTEINDRE UNE ALTITUDE SÉLECTÉE :
    - Appuyer une fois sur ALT (affichage ALT) puis régler l'altitude à atteindre avec le bouton rotatif
    - Régler le vario en ré-appuyant une fois sur ALT (affichage VS) puis les boutons UP/DOWN
    - Appuyer sur le bouton ARM 
    - quand l'altitude sélectée est atteinte, la fonction ALT s'arme seule et le maintient de l'altitude est actif

 

       FONCTIONS NAV - APPR :  QDM/QDR - GPS - ILS

  * SUIVRE UN RADIAL (VOR) :
   - la fréquence NAV1 est bien renseignée, sur la valeur du VOR à capter
   - ensuite, s'assurer que son GPS est dans la fonction VLOC (appui sur la touche CDI du GPS GNS430/530 ou GTN 750)
   - avec le bouton OBS de votre VOR1 (ou de votre HSI) , afficher le radial sur lequel vous souhaitez vous caler
   - le P.A. est actif, appuyer sur le bouton NAV afin que votre machine oblique sur le cap qui lui permettra de suivre le radial affiché sur le quadrant VOR1

  * SUIVRE UN TRACK AU GPS :
   - sur son GPS , activer la fonction GPS (appui sur la touche CDI du GPS GNS430/530 ou GTN 750)
   - le P.A. est actif, appuyer sur le bouton NAV afin que votre machine oblique sur le track affiché sur l'écran du GPS
 
  * APPROCHE ILS :
   - la fréquence NAV1 est bien renseignée, sur la valeur de l'ILS à capter
   - ensuite, s'assurer que son GPS est dans la fonction VLOC (appui sur la touche CDI du GPS GNS430/530 ou GTN 750)
   - avec le bouton OBS de votre VOR1 (ou de votre HSI) , afficher le QFU de la piste où vous allez vous poser
   - P.A. actif, fonction NAV ou HDG activée avec maintient d'altitude sur ALT
   - sur l'écran de votre VOR1 (ou de votre HSI), vous devez attendre que le LOC et le GLIDE soit captés
   - une fois LOC et GS captés, machine sous le plan bien sûr, appuyer sur le bouton APPR afin que votre machine oblique sur le LOC de l'axe de piste
   - la machine s'axe sur la piste
   - une fois la machine sur le plan (visible au VOR ou au HSI), la fonction ALT s'efface et la machine entame sa descente.