Ile de Fernando de Noronha - Natal

Ile de Fernando de Noronha - Natal

 

ÎLE FERNANDO DE NARONHA :

              Cet ancien territoire fédéral a été incorporé à l'État du Pernambouc en 1988. L'île et les îlots ne forment pas une municipalité comme les autres villes du Brésil, mais un District de l'État du Pernambouc.
            L'île a été découverte en 1500 par le navigateur portugais Gaspar de Lemos, commandant d'un des navires de la flotte de Pedro Álvares Cabral, dans l'expédition qui découvrit le Brésil. Mais c'est l'italien Amerigo Vespucci qui, en 1503, a fait la première description de l'archipel, quand il naviguait sous le commandement d'un autre navigateur portugais, Gonçalo Coelho. Abandonnée, elle fut occupée par les Hollandais au XVIIe siècle puis au siècle suivant par les Français qui l'ont renommée Ile Delphine.
               En 1737, reprise par les Portugais en raison de sa situation stratégique, elle reprit sa designation originelle et fut rattachée à la Capitainerie du Pernambouc. Un fort y fut construit, dont de nombreux vestiges sont visibles aujourd'hui. Elle fut le centre d'intérêt de nombreux scientifiques dont notamment Charles Darwin qui effectua une visite en 1832.

 
            Au commencement du XX ème siècle,les Anglais installent une coopération technique en télégraphie (South American Company); ensuite viennent les Français du cable français et les Italiens de l'Italcable. En 1942, pendant la 2 ème guerre mondiale, se transforme en Territoire Fédéral, les prisonniers politiques et communs sont transférés à la prison de l'île grande a Rio.
              En 1938, l'île fut cédée à l'União (le pouvoir fédéral). Une prison politique y est créée. Avec la Seconde Guerre mondiale, elle fut transformée en Territoire Fédéral Militaire et une base militaire y fut installé avec la marine des États-Unis. Elle fut administrée de 1942 à 1988 par les militaires


 



 

 
     
          


Un Laté quitte le ravitailleur pour prendre son envol
                                                                                            

 

 

                             
        
Les deux appareils alignés entament leur décollage



 

 
 
 
 
 
Survol de l'île principale


                                                   



     
                   

   
 
 
                             
        
Cap au 257 vers le continent sud-américain

 

 
                                
        
Dernier regard de l'île Fernando


 

 
 
 




                            
        
à 4500 pieds, les deux hydravions sont sur le point de boucler leur traversée de l'atlantique Sud


 
                               
        
Les appareils se rapprochent l'un de l'autre pour la photo finish 

   

 
                            
        
Quelques miles encore à parcourir

  

 
 
 
 
le continent SUD AMERICAIN est désormais en vue


            

 

 





 

 

 
                             
        
direction l'hydrobase de Natal

 

                             
        
la ville de NATAL face à nous




 



                             
        
Les appareils passent la Praia da Redinha et survole le Rio Potengi





Survol de Manguezal

    

  L'HYDROBASE DE NATAL, BRESIL :

 

 Amerissage dans le Rio Potengi


 
 
 



                                
        
Laté 28 sur le RIO à NATAL dans les années 30 ...
  

 
                  
        
Laté 38 amarré au ponton



                      

 

Laté 300 - "la croix du sud" amaré au ponton d'embarquement





Site de Bernard Lengert 

 

  

 

La traversée de l'Atlantique sud

 

© Air France