OpusFSX- Live Weather

OpusFSX- Live Weather

 

    Depuis l'automne 2012, un p'tit nouveau fait parler de lui dans le monde de la simulation. Il s'agit d'Opus FSX , add'on multi-tâche qui permet d'obtenir une meilleure gestion de la météo, des mouvements de la machine et des caméras, ainsi qu'un mode multi-vue sur plusieurs machines déportées. Étant particulièrement satisfait de mes réglages sous EZ Dock, je n'exploiterais que la partie météo de Opus FSX. La météo générée est soit la météo réelle, soit celle liée à un METAR qu'il faut introduire soi-même. L'intérêt de ce dernier est de pouvoir voler dans les conditions météo réalistes à une date antérieure ...


    Concernant le moteur météo, ce soft apporte quelques nouveautés dans le domaine. Je reprends d'une certaine manière des commentaires des utilisateurs qui reflètent réellement ce que j'ai moi même constaté :

- combinaison des différents nuages donne un aspect solide et très réaliste,
- les transitions entre les différents METAR sont fluides, les changements d'aspects moins brutaux, c'est également un plus.
- l'aspect de tulle sur les brumes de vallée semble néanmoins corrigé même si sur ma config, c'est pas parfait (voir test ci-dessous)
- on peut figer la limite de la visibilité en générant au lointain une brume qui permet de masque le décor, permettant de garder des textures au sol bien nettes, car elle sont souvent floues au loin. En réduisant à 48 Nm, le décors est parfaitement net en dessous de moi.
- en haut niveau de vol, on apprécie de voir la couche se propager au lointain, qui se confond avec la brume masquant la visibilité horizontale : on perd cet effet de cassure brutale entre mauvais temps et beau temps ; c'est pas parfait non plus, mais nettement amélioré comparé au moteur par défaut ou AS 6.5
- j'ai pu tester avec réussite la traversé d'une grosse nébulosité, et une fois dépassée, un virage à 180° pour s'apercevoir qu'elle n'a pas bougé, mais surtout assez dingue de voir qu'elle a toujours la même forme ; comme si c'était un objet 3D positionné à la manière d'une scène FSX
- l'Overcast va bien jusqu'à l'horizon (voir test ci-dessous) si évidemment la zone bouchée est réellement étendue.

Depuis la mise à jour de janvier 2013 :
- Turbulences sont générées lors de la traversée de couches nuageuses,
- Gestion cohérente des vents en altitude
- Toutes les turbulences en ciel clair ont été réduites au profit d'autres facteurs météorologiques (aérologie, relief)
- L'option "Auto Cirrus" 'a été activée. Quand elle est active la LWE affichera automatiquement  les cirrus quand OPUS déterminera que le temps est très changeant éventuellement en raison d'un front météorologique. Dans des conditions assez stables, le cirrus sera désactivé. En vol, les cirrus sont réévalués tous les 80 miles parcourus.

 

 DOCUMENTATION TRADUITE PAR CÉDRIC
du forum Pilote Virtuel

  
Format PD
F

 

      Mes réglages

  Comme préconisé dans la doc jointe, je m'en suis tenu aux réglages suivants :


utilisant FSUIPC enregistré, j'ai donc réglé l'onglet VENTS comme ci dessus



utilisant IVAO, j'ai réglé IVAP de cette manière pour laisser OPUS FSX géré seul la météo sur mes vols contrôlés

 


réglage METEO de mon FSX

 

 
réglages des Options Météo d'OPUS FSX

 

 Graouphil conseille de cocher cette case pour figer la météo chargée et de ne plus faire de mises à jour au cours du vol.

 

 

    Mes TEXTURES Freeware :

      Pour profiter d'une météo réaliste, le moteur lui même ne pouvait suffire. J'ai donc remplacé mes textures de nuages par celle de Pablo Diaz, dans son pack nommé HDE v2.0 sky textures converted for FSX. Contrairement à d'autres, celles ci sont moins gourmandes. Elles ne sont pas en ultra Haute Définition, donc moins jolies que des textures genre REX, mais elles offrent à mon sens un excellent compromis jouabilité / réalisme du volume des nébulosités. Ayant eu l'occasion de tester des nuages freeware en HD (genre 1024x1024), le rendu est réellement exceptionnel, superbe même, mais quand plusieurs couches de nuages sont affichées, la fluidité en prend un coup. Comme toujours avec FSX, tout est affaire de compromis ; moi j'ai opté pour un moins beau mais parfaitement fluide quelque soit le type et le nombre de couches des nuages. Le pack HDE v2.0 est téléchargeable sur FLIGHTSIM .

 

 MES PREMIERS ESSAIS

      Passage dans la couche, vol On Top

Au départ de ETSB (météo réelle)


   FSX lancé, aligné sur la piste, avec la météo réelle Jeppesen, le rendu obtenu  me donne un ciel à moitié bleu et moitié couvert , bien loin au final de ce qu'annonce le METAR :

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/00.jpg


   J'active le moteur OPUS FSX : le ciel se couvre conformément aux observations, le vent est également celui annoncé par le Metar

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/01.jpg

 Effectivement, on a bien le plafond à 1000 ft ...   il est temps de s'élancer et percer cette couche :

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/02.jpg

On poursuit la montée jusqu'aux nuages.

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/03.jpg

Le passage dans la couche est quasi instantané, faut dire qu'à 1200 ft minutes, on grimpe rapido  ... une fois dans la couche, c'est bel et bien  bouché ...

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/04.jpg

on a bien du OVC (overcast) en dessous, le sol n'est plus visible en vue aérienne ...

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/05.jpg

on sort enfin de la couche, la sensation de On Top est bien là .

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/06.jpg

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/07.jpg

ce qui m'impressionne au premier abord, c'est que la couche est bien soudée mais surtout jusqu'à l'horizon, c'est impeccable ! 

pas le manque de nuages, pas de trous comme on peut l'observer avec le moteur par défaut du simulateur .

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/08.jpg

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/09.jpg

   Au dessus de nous, la deuxième couche nuageuse est également présente, certainement au FL 200 ou plus est là aussi :

http://www.f-bmpl.com/images/simulateur2/OPUSFSX/10.jpg

screen volontairement dézoomé pour ouvrir l'angle de vue, la couche est omniprésente

 

      En haut niveau de vols



 même en mode dézoomé (grand angle), la qualité nuageuse couvre bien l'espace ... le Frame rate reste excellent.

 

      En Montagne, brumes de vallées