Météo réelle confiée à ACTIVE SKY NEXT

Météo réelle confiée à ACTIVE SKY NEXT

 
         Depuis 2006, j'utilise un logiciel de météo réelle externe, car celui du simulateur de base ne m'a jamais convaincu par son efficacité. J'ai alors passé toute la gamme des Active Sky, logiciel bien connu dans le monde de la simulation. Néanmoins, en 2012, un nouveau venu au nom de OpusFSX- Live Weather a vu le jour et depuis décembre 2012, je l'utilise avec grand plaisir. Néanmoins, je trouve qu' il manque encore quelque chose à ce produit que je trouve très performant niveau qualité météo, avec des transitions entre les différentes météo au cours d'une navigation particulièrement réussies.

         En 2014, Active Sky réagit enfin et propose une ultime version, nommée ASN, qui pour la première fois  se hisse à mon goût à la hauteur de OPUS FSX mais surtout apporte des nouveautés encore jamais atteintes dans le milieu de la simulation aérienne. Je trouve que cette version Active Sky Next est un savant mélange de OPUS (partie météo pure) et de CUMULUS X (pour les courants et turbulences).


          Une partie configuration du produit assez ahurissante est proposée pour paramétrer à sa guise le produit sur son simulateur, même si je pense que les réglages par défaut sont suffisants :

 

 
      Autre atout du produit est son interaction plus ergonomique avec le poste de pilotage virtuel.
 - soit en mode audio, en affichant 122.00 sur COM1 ou COM2 (selon les réglages de la boite à mélange) où le message vocal de l'ATIS du terrain  le plus proche est émis.
 - soit en mode visuel, où une gauge RADAR MÉTÉO peut être intégrée à l'ensemble des avions de son hangar. Cette gauge est fournie avec ASN.


                Démonstration de la synchronisation du radar météo :

 

 

 

         ACTIVE SKY NEXT représente, pour la première fois dans un moteur météo, la position des nuages, en la synchronisant avec les effets de la météo ambiante. Les précipitations sont représentées avec précision au sein et au-dessous des structures nuageuses appropriées. Lorsque l'aéronef entre ou sort d'un nuage, le rendu des conditions météo est approprié aux précipitations, à la visibilité ainsi que la turbulence. La position exacte des nuages et des cellules de pluie ou orageuses est toujours synchronisée entre la représentation dans le simulateur et l'écran radar (voir vidéo précédente).

        Les turbulences et les courants accédants et descendants sont à mon goût l'oubli de trop dans OPUS, ce qui m'a donné l'envie de changer de moteur météo réelle. Concernant les effets de la turbulence produits pas ASN, Graouphil du forum France VFRprofite que la météo réelle ne soit pas au beau fixe pour faire une vidéo qui nous permet de bien visualiser le ressenti des fameux effets du vent et de la turbulence avec Active Sky Next. La vidéo fait 5 minutes, l'avion utilisé est le Cessna CT182T Skylane de Carenado, les effets vus de l’intérieur comme de l'extérieur sont significatifs en plus d'être réalises, c'est encore un peu plus d'immersion en vol.

 


     En conditions orageuses,  ASN se comporte de façon bien plus réaliste que les autres moteurs météo que j'ai déjà testé. Les orages ont reçu une grande attention de la part des développeurs en utilisant le nouveau système de représentation des effets d'ambiance, sans oublier  la synchronisation des datas sur le radar ainsi que de la position du nuage. Nouveauté dans ce moteur météo, la micro-rafale, courant ascendant et courant descendant, a été modélisée générant une turbulence accrue avec des effets de cisaillement du vent qui se combinent pour faire de beaux orages encore dangereux. En utilisant le nouveau radar fourni,  le pilotage virtuel pourra être effectué en toute sécurité à proximité de ces tempêtes. Ci dessous, une vidéo représentative des turbulences orageuses:

 


        Je parle de turbulences dues aux conditions météos ou au relief qui joue son rôle aussi dans les courants, mais que dire de la turbulence de sillages comme le présente la vidéo suivante :

 

      Du reste, cette version de Active Sky est très intéressante car de fortes améliorations ont été fournies sur les transitions entre les différentes météos traversées au grès de la navigation. Repris sur le site officiel, il est écrit que les développeurs d'ASN ont adopté une nouvelle méthode de contrôle pour l'affichage de  l'environnement météo dans le simulateur. En utilisant diverses techniques de programmation, ils ont réussi à atteindre la possibilité de contrôler l'environnement ambiant tout en gardant le visuel intact des conditions météos ; le tout en assurant des transitions en douceur avec un profond réalisme, la capacité de gérer un plafond couvert, les bons vents, les températures en altitude et les effets de l'air sur l'aéronef.

     Graouphil nous propose une vidéo pour comprendre le travail énorme des développeurs de ASN pour resituer des transitions en douceurs entre deux zones sous METAR. Sa vidéo dure 8 minutes ; tous les moments de transition sont enregistrés 2 minutes avant l'heure du rafraichissement,  de façon à ce que ça soit fait dans les règles de l'art tout en évitant une vidéo de 20 minutes non stop. Vous allez être surpris de l’efficacité de la transition.

 

     Pour se faire une idée du produit en "Live" sur mon installation, un p'tit film fait maison  au grès d'un vol entre altiports français, en Islande par grand vent et pour finir en Bretagne sous Sigmet  TS / CB-EMB / Turb Mod. (Orages - Cunimb noyés dans la couche - Turbulence modérée) :