Garmin GTN750 : un GPS piloté du bout des doigts

Garmin GTN750 : un GPS piloté du bout des doigts

   

        Depuis 2008, j'utilise le GPS Garmin GNS 530 de chez Reality Xp (voir GPS Garmin 530 - Version finale intégrée dans le tableau de bord). Aujourd'hui, les nouvelles technologies combinées au tout tactile ont permis de mettre au jour un nouveau modèle de la gamme Garmin, avec la série GTN. Un des avantages de la simulation est que s'équiper d'une nouvelle avionique, qui plus est récente, coûte nettement moins cher que son homologue réel. J'ai donc opté pour le GTN750 au printemps 2014 avec son écran 98% plus grand que mon ancien GNS530.

        Plusieurs raisons m'ont poussé a changé de modèle de GPS.



GPS COMPLET

    Tout d'abord, j'avais le désir d'étoffer mes connaissances de la gamme Garmin avec un produit récent. Pour se le procurer un p'tit tour sur le site Flight One , et le tour est joué. Tout comme son homologue de la gamme GNS, ce modèle s'appuie sur le trainer officiel de Garmin pour fonctionner. La quasi totalité des fonctions réelles sont reproduites avec exactitudes, seule la page météo n'est pas fonctionnelle (en décembre 2014) car non interfacée avec la météo de FSX/P3D.

 
      Le GTN 750 intègre des bases de données de terrain, d'implantations de terrains (taxiways, parkings et pistes) et de navigation qui fournissent une image nette et précise de l'endroit où l'on se trouve et de son cap. La gigantesque base de données Jeppesen® du GTN 750,  contient les références d'emplacement de tous les aéroports, VOR, NDB, intersections, stations d'information de vol, approches publiées, SID/STAR, l'espace aérien à usage spécial et les frontières géopolitiques.

      La carte de base détaillée indique clairement les aéroports, les villes, les autoroutes, les voies ferrées, les fleuves, les lacs, le littoral et bien d'autres éléments. A partir des informations des bases de données intégrées de terrain et d'obstacles, le GTN 750 affiche un codage couleur pour fournir une alerte graphique et sonore lorsque des conflits de proximité se profilent. Une sorte de GPWS pour aviation générale dont le mode "oral" apporte une touche d'immersion supplémentaire.

      Associé aux systèmes de pilotage automatique standard, le GTN 750 se comporte comme un système de gestion de vol (FMS) de pointe ; il est alors capable de piloter automatiquement l'avion en fonction de trajectoires d'attentes, virages conventionnels et autres procédures de vol IFR. C'est réellement une machine confortable même en aviation générale où l'on peut véritablement se frotter aux vols IFR dans des conditions confortables.

     Il est à noter que le Garmin GTN750 pour FSX/P3D s'appuyant sur le GTN V5 PC Trainer Support , un trainer Garmin téléchargeable gratuitement, vous aurez le fond de carte mondiale (depuis Avril 2015).

Avec la base Mondiale, la couverture en Europe est assurée


GPS TACTILE

    Ensuite, j'ai porté mon choix sur ce produit, car un de ses principaux atouts est que ce modèle est tactile. Pour une utilisation en simulation aérienne, le choix d'un équipement externe pour le manipuler dans des conditions proches du réel est de ce fait moins contraignant. En effet, souvenez-vous du GNS 530, avec sa multitude de commandes (boutons poussoirs, rotatifs et double rotatifs), qui nécessitait l'emploi de matériel spécifiques onéreux (genre Emuteq) ou la conception d'un boitier GPS dédié comme j'avais fabriqué d'ailleurs en 2009.

   Ici avec le GTN750 (ou 650), plus besoin de tous ces périphériques pour l'immersion du produit, un seul écran tactile est nécessaire. De ce fait, plusieurs options sont possibles dans le cadre de la simulation :

- un écran LCD VGA/DVI/HDMI de 10 pouces  connecté sur une sortie de la carte graphique de votre PC : inconvénient pour moi :
   * une sortie de la carte graphique uniquement utilisée pour cet gauge (GTN750).

- une tablette tactile (Apple ou Android) : via une liaison Wifi, on peut employer un soft genre IDISPLAY qui rajoute un écran supplémentaire dans Windows, qui est en fait déporté sur la tablette. Inconvénients pour moi :
   * latence dans le temps de réponse entre l'action du doigt sur la tablette et sa réaction sur le simulateur FSX
   * ça rajoute un écran à Windows donc à FSX et du coup, la jouabilité s'en ressent sur des situations chargées (avion; scène, météo).

- un écran LCD VGA/DVI/ de 17 pouces 4/3   connecté sur la sortie actuelle de la carte graphique de mon simu en remplacement de son homologue 17 pouces 4/3, mais non tactile. Dans ce cas je n'y vois que des avantages :
   * configuration de mon simulateur est inchangée  (toujours deux Cartes Graphiques dont une pour Triple Head et l'autre pour les deux LCD du bas dont l'un tactile)
   *  la gauge du GTN positionnée sur mon tableau de bord gauche est désormais tactile
   *  utilisation possible du FMC en mode tactile de de mon Embraer 170



 

GTN750 - Teaser