[VOL] - Etape 2 : Louxor - Assouan

     La scènes FSX utilisée pour cette étape est  :
- le fichier HELX.bgl issu de Egypte VFR de Tony Agramont 
- pack Egypte VFR de Filipo

 

       Cette seconde étape est de courte distance (125 Nm). Pour profiter des monuments et des différents sites photo texturés, une machine au facteur de base de 0.5 sera suffisante pour rallier Assouan de Louxor en moins d'une heure et demi. J'ai donc opté cette fois pour le P.A 28 Arrow IV de CLS, actuellement offert sur le site de l'éditeur (LIEN). L'ayant déjà testé et pris en main au cours de vols précédents, le tableau de bord adapté à mon cockpit Cockpit conviendra parfaitement à cette étape :




 

LOG VFR - Seconde Partie

 

     Aéroport International de Louxor

 

 

  

 


Point d'arrêt ECHO - Mi piste

 


PA28 de Jean-François derrière moi

PA28 de Bernard à la rotation, à gauche

 


Aligné piste 02, la machine d'Alain au roulage

Cap à l'ouest

 

 

 


Ville de Louxor


Temple de Karnak

 


Temple de la Reine Hatchepsout

    Situé sur le site de Deir el-Bahari "le couvent du nord", sur la rive gauche du Nil, et à proximité du temple de Karnak, et de Louxor, le temple de la Reine Hatchepsout est unique en Égypte par sa conception très moderne, et une partie du temple est creusée dans la pierre de la montagne. Ce temple est également dédié à la déesse Hathor, cette dernière possède même une chapelle dans ce temple, située au sud de la salle du pays de Pount, des pilonnes hathoriques sont encore dressés.


Vallée des Rois


      La vallée des rois est une région d'Égypte située sur la rive occidentale du Nil à la hauteur de Thèbes (aujourd'hui Louxor). La vallée est formée d'une faille dans la chaîne Libyque qui débouche sur la vallée du Nil. Son nom arabe de Biban el-Moulouk signifie « les deux portes des rois » en référence aux portes qui fermaient jadis les tombeaux.  La vallée des rois est connue pour abriter les hypogées de nombreux pharaons du Nouvel Empire, mais elle abrite également les tombeaux de certaines épouses et enfants de pharaons, ainsi que celles de nobles dont les pharaons ont voulu récompenser la valeur. C'est à partir de la période du règne de Ramsès Ier que la vallée des reines est usitée, même si quelques épouses seront encore inhumées avec leurs maris par la suite.


Vallée des Rois

Vallée des Rois

 


Vallée des Reines

Louxor de l'autre coté du Nil

     Défilé s'enfonçant dans la montagne libyque, près de Thèbes, au sud-ouest de Deir el-Médineh, non loin de la vallée des rois, appelé en arabe Bibân el-Harim, la vallée des reines est la nécropole des épouses royales, des filles, parfois des fils des rois des XIXe et XXe dynasties. On en connaît aujourd'hui près de cent tombeaux (98 sont numérotés), dont celui de la reine Néfertari, la grande épouse royale de Ramsès II.

 


Au sud de la ville, un des rares ponts qui enjambe le Nil


 

 


Léger relief aux abords du Nil


 

 




Retenue sur le Nil

 


Retenue d'Esna

Ville d'Esna sur la gauche

 


le Désert aux portes du Nil

Stable 2500 ft QNH depuis Louxor

 

 Edfou, ancienne capitale du second nome d'Égypte


Temple d'Horus



      Le temple d'Horus situé à Edfou (Behdet, Apollinopolis) est un temple égyptien voué au culte d'Horus. Il est le plus grand et important temple de la dynastie des Ptolémées et le deuxième sanctuaire le plus important d'Égypte après Karnak. il est situé à Edfou sur la rive gauche du Nil entre Assouan et Louxor, à 105 km au Sud de cette dernière. Le temple d'Edfou a été construit entre -237 et -57 ; il est un des temples les mieux préservés en Égypte. Il est consacré à la triade (ou famille) composée du père Horus, de l'épouse Hathor et du fils Harsomtous. La ville actuelle s'appelle également Tell el-Balamoûn.

 

 




Village de Dabud au milieu des cultures irriguées

 


Ville de Kom Ombo


 


Temple de Sobek et Haroëris




   Le temple de Sobek et Haroëris situé à Kôm Ombo, l'ancienne Noubit, est le temple égyptien dédié au culte des dieux Sobek et Haroëris.  Le temple de Sobek et Haroëris situé à Kôm Ombo, l'ancienne Noubit, est le temple égyptien dédié au culte des dieux Sobek et Haroëris. Partiellement ruiné (une partie du temple s'est effondrée dans le Nil), il est actuellement le seul vestige visible.Le temple de Kôm Ombo, situé à 165 km au sud de Louxor, fut construit sur une colline de la ville de Kôm Ombo en Égypte, près de la vallée du Nil, au début du IIe siècle avant notre ère par trois Ptolémées.

Ptolémée VI (-180/-145) fut à l'origine de la construction du temple de Kôm Ombo au début de son règne. La construction du temple continua avec d'autres Ptolémées dont Ptolémée XIII (-47/-44) et s'acheva au IIIe siècle. Cependant, dans les ruines du mammisi aujourd'hui disparu, les égyptologues ont retrouvé des traces de Thoutmôsis III.




Brume ou tempête de sable : l'horizon est bouché !

 

 




Assouan City

 


    Assouan ou Syène (en grec : Συήνη Syène, en copte : Souan (ou Swan), en arabe : أسوان Assouan) est une ville d'Égypte située à environ 843 km au sud du Caire,     sur la rive droite du Nil, près de la première cataracte. Faisant naguère partie Haute-Égypte, dans le premier nome, celui du « Pays de l'arc » (ou du « Pays de Nubie » - tA-sty), son nom en égyptien ancien était Souenet (ou Swenet ou Souentet) qui signifie « Commerce ». Elle est actuellement le chef-lieu du gouvernorat d'Assouan et compte aujourd'hui près de 250 000 habitants.


Mausolée de Aga Khan

Ile Eléphantine

      L'île Éléphantine est une île d'Égypte située sur le Nil, en face du centre-ville d'Assouan dont elle fait partie. Elle constitue une des nombreuses îles et rochers qui forment la première cataracte du Nil. Dans l'Égypte antique, l'île était une ville, capitale du premier nome de Haute-Égypte, celui « du Pays de l'arc » ou « du Pays de Nubie » (tA-sty).   Aujourd'hui, c'est un quartier d'Assouan occupé par : en son centre par deux villages nubiens et leurs cultures, à son extrémité nord par un hôtel et à son extrémité sud par des ruines antiques. De nombreuses promenades en felouque autour et vers l'île Éléphantine sont proposées aux touristes visitant Assouan.

 


Temple de Philae



     Philaé est une île d'Égypte submergée dans les années 1970. Jusqu'en 1974, elle contenait les ruines des temples et d'une ville antique égyptienne. Déjà dégradés par plusieurs décennies d'immersion saisonnière sous les eaux du lac de retenue de l'ancien barrage d'Assouan et menacés d'un engloutissement définitif avec la mise en service du haut barrage d'Assouan en 1970, les temples ont été déplacés et remontés entre 1974 et 1976 sur l'île voisine d'Aguilkia qui a été remodelée pour l'occasion. Depuis l'opération, seul le point culminant de l'ancienne île de Philæ émerge du lac sous la forme d'un rocher.

  Philæ était une ville antique égyptienne du premier nome de Haute-Égypte, le nome « du Pays de l'arc (ou du Pays de Nubie) » (tA-sty). Elle abritait un temple d'Isis, l'un des mieux conservés de l'Égypte antique, dont la construction est commencée par l'un des derniers pharaons égyptiens, Nectanébo Ier, et terminée par les Romains. Le temple reste voué au culte de la déesse et est fréquenté par les Blemmyes, une tribu nubienne, jusqu'au milieu du VIe siècle lorsqu'il est transformé en église copte sur ordre de l'empereur Justinien. Avec l'arrivée du tourisme de masse en Égypte, Philæ est devenue l'une des destinations les plus populaires du pays attirant plusieurs milliers de visiteurs chaque jour en haute saison.

  

 

  
Barrage d'Assouan

      Le haut barrage d'Assouan, aussi appelé barrage d'Assouan, en arabe السد العالي, translittéré en as-Sad al-'Aly, est un barrage hydroélectrique achevé en 1970 à sept kilomètres en amont de l'ancien barrage d'Assouan, et environ dix kilomètres de la ville d'Assouan, sur le Nil en Haute-Égypte. Il est décrit comme un des plus grands du monde. Sa capacité de retenue est 169 milliards de mètres cubes d'eau.

 




Pour une verticale terrain en auto-info

 


Se sera la piste 17 en service

Vent arrière piste 17 main droite

 


Dernier virage

Finale 17

 

 

    Aéroport International d'Assouan

 

 


Terminal Commercial


 


Roulage pour parking G.A.


 


Marshaller nous attend


 


Bernard arrive à son tour ...

les quatre machines sont arrivées à bon port